Portail Personnels | Le portail des personnels de l'Université de Corse

Coronavirus : FAQ à destination des personnels

Personnels de l'Université de Corse, cette page, qui regroupe les réponses à vos principales interrogations, sera régulièrement mise à jour. Tenez-vous informés de l'évolution de la situation et restez prudents !

> Le point sur la situation à l'Université de Corse

Consignes sanitaires

En raison de la situation sanitaire, le port du masque est obligatoire sur tous les campus de l’Université de Corse, en extérieur comme en intérieur. Il est possible de retirer le masque dans les bureaux individuels, lorsqu’on y est seul. Un arrêté fixe les règles relatives à cette obligation.

Le masque doit être changé toutes les 4 heures ou dès qu’il est humidifié. Les bonnes pratiques sont disponibles sur le site du Gouvernement.

En cas de manquement à cette obligation de port du masque, vous vous exposez à des sanctions disciplinaires. Dans l’attente de l’issue de la procédure disciplinaire et en cas de manquements délibérés et répétés, vous pouvez être suspendu.

Par ailleurs, les regroupements dans l’enceinte universitaire (parvis, abords des bâtiments, etc.) sont limités à 6 personnes.


L’Université de Corse met à disposition de chaque personnel un masque par demi-journée de travail. Les demandes sont adressées par les responsables administratifs à la DPLP (dplp-interv@univ-corse.fr).


Dépistage à l'Université de Corse

Personnels, pour vous faire tester à Corte, privilégiez les prélèvements à l’Université de Corse.

Vous avez en effet la possibilité de vous faire tester à l’Université de Corse (prélèvement naso-pharyngé suivi d’une quantification de votre charge virale éventuelle par RT-PCR). Ces tests sont gratuits et sans ordonnance.

Pour cela, vous devez prendre rendez-vous en ligne depuis le campus numérique de l’Université de Corse.

Les prélèvements se déroulent du lundi au jeudi entre 12h et 13h30 dans le Hall du Bâtiment Desanti, exclusivement sur rendez-vous.

Contactez l’Hôpital de Corte au 06 85 95 60 53 uniquement pour un prélèvement urgent le vendredi ou le week-end.

 

Ailleurs en Corse

Il est possible de se faire tester gratuitement dans les laboratoires habilités en Corse. Plus d'informations sur le site de l'ARS Corse.


  • Portez un masque (les recommandations sur comment bien porter son masque, comment le laver, etc. sont disponibles sur le site du Gouvernement)
  • Jetez vos masques usagés dans les poubelles prévues à cet effet
  • Lavez-vous très régulièrement les mains avec du savon ou du gel hydroalcoolique. Des distributeurs de gel hydroalcoolique sont installés sur les campus et des flacons individuels peuvent être demandés à la DPLP via votre responsable administratif
  • Respectez les sens de circulation
  • Saluez sans vous serrer la main ou vous embrasser
  • Toussez ou éternuez dans votre coude ou un mouchoir
  • Utilisez des mouchoirs à usage unique et jetez-les
  • Évitez de vous toucher le visage

Ces mesures sont mises en œuvre au cas par cas dans les composantes et services, sous la responsabilité de leur responsable.


Les personnels peuvent accéder aux différents locaux de l’Université (bureaux, laboratoires, salles de cours,…).

Pour vos déplacements entre votre domicile et votre lieu de travail vous devrez être muni d’une attestation de déplacement professionnel. Des consignes ont été données aux Directeurs de composantes et de services. Vous pouvez vous rapprocher d’eux pour toute question relative à ce sujet.

Les prêts et locations de salles aux extérieurs sont suspendus.


A l’Université, le port du masque est obligatoire en intérieur comme en extérieur, à la seule exception des bureaux individuels.

  • L’aération régulière de votre espace de travail est nécessaire
  • Dans le cas de bureaux partagés ou d’open spaces, le maintien d’une distanciation physique de 1 mètre entre chaque personne (côte à côte ou face à face) doit être respectée en plus du port du masque pour assurer une sécurité maximale.

 

Les repas et pauses café doivent être pris individuellement dans les bureaux.

Par ailleurs, les procédures de ménage des locaux universitaires sont adaptées. Un protocole spécifique est également prévu pour les locaux où aurait séjourné une personne testée positive à la Covid-19.


Tout cas confirmé  (test positif) déclenchera le "contact tracing". Le contact tracing consiste en l’identification des "personnes contact" d’un cas confirmé et son dépistage.


Qu’est-ce qu’une "personne contact à risque" ?

Est considérée comme personne contact à risque, une personne ayant fréquenté un cas confirmé sans mesure de protection efficace (masque chirurgical porté par le cas OU la personne contact, masque grand public fabriqué selon la norme AFNOR ou équivalent porté par le cas ET la personne contact, hygiaphone ou autre séparation physique par exemple de type vitre ou plexiglas) :

  • A partagé le même lieu de vie que le cas confirmé ou probable
  • en face-à-face à moins d’un mètre quelle que soit la durée (conversations, repas…)
  • dans un espace confiné (bureau, salle de réunion ou de cours, salle de réunion, véhicule…) pendant plus de 15 minutes
  • en face-à-face lors d’un épisode de toux ou d’éternuement
  • a prodigué ou reçu des actes d’hygiène ou de soin

 

A contrario, ne sont donc pas considérées comme personnes contact les personnels d’un même service portant un masque, ou les personnes croisées dans l’espace public de manière brève.

 

Si vous êtes une "personne contact à risque" :

 

Quel suivi pour les agents "personne contact à risque" ?
  • Isolement
  • Si le télétravail n’est pas possible, l’agent bénéficie d’une autorisation spéciale d’absence – ASA, sur présentation du justificatif de l’assurance maladie
  • Organisation du test RT-PCR; le 7ème jour après le dernier contact avec le cas ou dès l’apparition de symptômes.

 

Point important : Dans un contexte de pandémie telle que celle de la COVID-19, un agent travaillant au contact d’autres personnes doit, à chaque fois qu’il a pu exposer une partie de ses collègues au virus, informer le référent COVID de l’Université (referent-COVID@univ-corse.fr – 06 21 08 60 46) en cas de contamination ou suspicion de contamination au virus.

Compléter la fiche la fiche individuelle à télécharger et la transmettre au référent COVID de l’université (referent-COVID@univ-corse.fr – 06 21 08 60 46)


Consultez le site d'information du Gouvernement pour en savoir plus sur les symptômes caractéristiques de la maladie.

 

Si les symptômes surviennent à votre domicile, évitez de vous déplacer :

  • Ne vous rendez pas sur votre lieu de travail
  • En l’absence de signes de gravité, contactez votre médecin traitant pour avis médical
  • En cas de signes de gravité (détresse respiratoire…) : Contactez le SAMU en composant le 15
  • Vous devez prévenir votre responsable administratif et le référent COVID de l’Université (referent-covid@univ-corse.fr / 06 21 08 60 46)

 

Si les symptômes surviennent à l’Université :

  • Vous devez prévenir votre responsable administratif et le référent COVID de l’Université (referent-covid@univ-corse.fr / 06 21 08 60 46)
  • Isolez-vous et évitez les contacts avec d’autres personnes (distanciation physique supérieure à 1 mètre et gestes barrières)
  • En l’absence de signes de gravité, organisez votre retour au domicile avec un masque en évitant les transports en commun et contactez votre médecin traitant
  • En cas de signes de gravité (difficulté respiratoire…), contactez le SAMU en composant le 15
  • Transmettez la fiche de suivi des personnes contact au référent COVID de l’Université (referent-covid@univ-corse.fr)


L’objectif est de prendre les mesures visant à limiter au maximum la diffusion du virus en brisant les chaînes de transmission le plus rapidement possible.

Toutes ces mesures tendent à :

  • Une identification des personnes contacts à risque autour de la survenue d’un cas (ou contact- tracing) et à une détection et un contrôle des cas groupés (cluster) dans un temps le plus court possible
  • Une coordination et des échanges d’information entre les autorités sanitaires (ARS), la préfecture et l’enseignement supérieur (rectorat, établissement, service de santé) afin de pouvoir prendre des décisions et des mesures adaptées à chaque situation




Si un étudiant présente des symptômes à l'Université

Si un étudiant présente des symptômes à l’Université :

  • Vous devez prévenir le référent COVID de l’Université (referent-covid@univ-corse.fr / 06 21 08 60 46)
  • Isolez l’étudiant afin qu’il évite les contacts avec d’autres personnes et renforcez les mesures barrières (distanciation physique supérieure à 1 mètre, masque chirurgical, lavage des mains)
  • En l’absence de signes de gravité, l’étudiant doit organiser son retour au domicile avec un masque en évitant les transports en commun
  • En cas de signes de gravité (difficulté respiratoire…), contactez le SAMU en composant le 15
  • L’étudiant doit contacter son médecin par téléphone : il le renseignera et lui indiquera comment se faire tester. En l’absence de médecin, il peut contacter le 116 117 (soir, week-end et férié)




Dispositions relatives à la gestion des ressources humaines

La Direction des Ressources Humaines édite un tableau récapitulatif de la situation des agents dans les situations suivantes :

  • Test COVID hors "cas contact", dans le cadre du dispositif Université de Corse
  • Cas contact dans le cadre professionnel
  • Cas contact en dehors du cadre professionnel
  • Agent malade du COVID
  • Agent concerné par l’un des 12cas de vulnérabilité prévus par le décret du 10 novembre2020
  • Agent partageant son domicile avec une personne présentant par l'un des 12cas de vulnérabilité prévus par le décret du 10 novembre2020
  • Agent parent d'un enfant dont la crèche ou la classe est fermée ou dont l'enfant est considéré comme « cas contact » à risque

 

Télécharger le tableau relative à la gestion des agents dans le cadre de la COVID-19


L’organisation du travail qu’il incombe aux chefs d’établissement de mettre en place doit absolument répondre à la double exigence de continuité de l’action publique fixée par le Premier ministre, tout en privilégiant le télétravail.

Les communications gouvernementales et notamment celles du MESRI mentionnent ceci :

  • Le principe d’accessibilité des sites : les établissements d’enseignement supérieur demeurent ouverts, seules les modalités d’accueil des étudiants changent.
  • Pendant la durée des mesures d’urgence sanitaire, les sites des établissements sont accessibles aux personnels administratifs, techniques, aux enseignants, chercheurs et doctorants, ainsi qu’aux étudiants selon des modalités spécifiques.
  • Dans tous les cas où cela est possible le travail à distance doit être privilégié.

 

Les conditions de travail à l’Université sont les suivantes :

  • Majorité de bureaux individuels
  • Pas ou peu d’utilisation des transports en commun
  • Très peu de flux de personnels pouvant susciter une affluence
  • Conditions de travail permettant le strict respect des règles sanitaires

 

L’organisation des activités pour la continuité de nos missions et le placement en télétravail font l’objet de discussions au sein des services, composantes et unités de recherche.


Les autorisations spéciales d’absence concernent :

  • Les personnels identifiés contacts à risque dont les missions ne sont pas télétravaillables
  • Les personnels vulnérables dont les missions ne sont pas télétravaillables. La liste des personnes vulnérables, fixée par décret, est disponible sur service-public.fr
  • Le parent devant assurer la garde de son enfant de moins de 16 ans en raison de la fermeture de leur crèche, école ou collège, ou encore lorsque son enfant est identifié comme cas contact à risque.

Sur ce point, le MESRI précise que les ASA pour garde d’enfant "seront délivrées uniquement dans l’hypothèse où la classe ou l’établissement d’accueil de l’enfant fait l’objet d’une mesure de restriction arrêtée par le préfet de département ou encore dans celle où pour d’autres raisons (enfant malade ou vulnérable…) l’enfant ne peut être accueilli par son établissement d’accueil."

À ce jour, les personnels dont les missions ne sont pas télétravaillables (et non concernés par l’un des cas de figure cité ci-dessus) ne pourront pas bénéficier d’ASA et devront effectuer leurs missions sur leur lieu de travail.


Qu’est-ce qu’une personne vulnérable ?

La liste, fixée par décret, est disponible sur service-public.fr.

 

Quelle est ma situation si je suis une personne vulnérable ?

Les personnes vulnérables peuvent travailler partiellement ou totalement à distance, sur certificat médical.

Lorsque le télétravail n’est pas possible, ces agents sont placés en autorisation spéciale d’absence (ASA), sur la base d’un certificat d’isolement délivré par un médecin.

 

Quel justificatif doit produire un agent vulnérable pour bénéficier de ces dispositions ?

Un agent vulnérable doit produire un nouveau certificat rédigé par un médecin traitant précisant dans quelle catégorie se trouve l’agent : personne vulnérable ou personne présentant un ou des facteurs de vulnérabilité.

Ce certificat médical doit être envoyé par mail au référent COVID : referent-COVID@univ-corse.fr


Qu’est-ce qu’une personne présentant un facteur de vulnérabilité ?

La liste est fixée par un avis du Haut Conseil de santé publique du 19 juin 2020.

 

Quelle est ma situation si je suis une personne présentant l’un de ces facteurs de vulnérabilité?

Les personnes présentant l’un des facteurs de vulnérabilité officiel peuvent travailler partiellement ou totalement à distance, sur certificat médical ou à défaut en présentiel avec des conditions d’emploi aménagées :

  • Mise à disposition de masques chirurgicaux par l'employeur à l'agent, qui devra le porter sur les lieux de travail (durée maximale de port d'un masque: 4 heures)
  • Vigilance particulière de cet agent quant à l'hygiène régulière des mains
  • Aménagement de son poste de travail (bureau dédié ou limitation du risque avec, par exemple, un écran de protection, limitation du contact avec le public ou, à défaut, écran de protection, distanciation physique assurée, renouvellement d'air adapté, etc.)

 

Quel justificatif doit produire un agent vulnérable pour bénéficier de ces dispositions ?

Un agent vulnérable doit produire un nouveau certificat rédigé par un médecin traitant précisant dans quelle catégorie se trouve l’agent : personne vulnérable ou personne présentant un ou des facteurs de vulnérabilité.

Ce certificat médical doit être envoyé par mail au référent COVID : referent-COVID@univ-corse.fr


Les agents publics partageant leur domicile avec une personne présentant l’une des pathologies mentionnées peuvent travailler partiellement ou totalement à distance, sur certificat médical, ou à défaut en présentiel avec des conditions d’emploi aménagées :

  • Mise à disposition de masques chirurgicaux par l'employeur à l'agent, qui devra le porter sur les lieux de travail (durée maximale de port d'un masque: 4 heures)
  • Vigilance particulière de cet agent quant à l'hygiène régulière des mains
  • Aménagement de son poste de travail (bureau dédié ou limitation du risque avec, par exemple, un écran de protection, limitation du contact avec le public ou, à défaut, écran de protection, distanciation physique assurée, renouvellement d'air adapté, etc.)


En cas de test positif :

Si le test au Covid-19 est positif, on doit s’isoler pour limiter au maximum tout contact avec ses proches et d’autres personnes et ainsi éviter de les contaminer.

  • Durée de l’isolement pour un cas confirmé symptomatique : une semaine pleine (soit 7 jours entiers) à partir du début des symptômes. La levée de l’isolement doit prendre en compte l’absence de fièvre au 7ème jour. Si la personne reste fébrile, l’isolement doit être maintenu pendant 48h après disparition de la fièvre. Dans cette situation, la personne doit se rapprocher de son médecin traitant pour investiguer la persistance de la fièvre. Si l’on a des difficultés à respirer, il faut appeler immédiatement le 15 (ou le 114 pour les personnes sourdes ou malentendantes).
  • Durée de l’isolement pour un cas confirmé asymptomatique : une semaine pleine (soit 7 jours entiers) à partir de la date du prélèvement positif. Si des symptômes apparaissent au cours de cette période, cela signifie que la personne a été dépistée pendant la phase pré-symptomatique et qu’il faudra donc allonger la période d’isolement afin qu’elle dure une semaine pleine à compter du premier jour d’apparition des signes cliniques. La levée de l’isolement se fait dans les mêmes conditions que précédemment (soit 48h après disparition de la fièvre).

 

Dans l'attente des résultats d'un test :

Durée de l’isolement des personnes contacts à risque :

En cas de contact à risque avec un cas confirmé (test positif), la personne contact doit être placée en isolement pendant une durée de 7 jours après le dernier contact à risque avec le cas confirmé. Elle doit également faire l’objet d’un test diagnostic par RT-PCR sur prélèvement naso-pharyngé selon les modalités suivantes :

  • Test à réaliser immédiatement si, au cours des 7 premiers jours de son isolement, la personne contact devient symptomatique ;
  • Test à réaliser au 7ème jour de l’isolement, en l’absence de symptômes permettant d’évoquer une infection à Sars-CoV-2. En cas de positivité du test, l’isolement doit être prolongé de 7 jours à compter de la date de prélèvement. En l’absence de positivité du test, les patients sont surveillés jusqu’à J10 à partir du dernier contact à risque, date au-delà de laquelle le risque de voir des cas symptomatiques se déclarer est très faible.

 

La semaine qui suit la levée de l’isolement, le retour en collectivité est possible, sous couvert du port rigoureux du masque chirurgical, et du suivi scrupuleux des mesures d’hygiène et de la distanciation physique.


En la matière, les règles usuelles s’appliquent, telles que fixées par les dispositions et pratiques en vigueur à ce jour.

Ainsi, vous devez prévenir votre responsable hiérarchique de votre absence et signaler votre arrêt de travail à votre employeur sous 48h selon les modalités habituelles. L'avis 1 mentionnant la pathologie soumise au secret médical n'a pas à être transmis à l'employeur. Privilégiez les envois par mail : rh@univ-corse.fr

Le jour de carence a été rétabli pour tous les arrêts de travail transmis depuis le 10 juillet 2020, quelle qu’en soit la raison médicale (infection au Coronavirus ou non).


Les réunions de travail doivent privilégier autant que faire se peut la visioconférence. Les réunions en petit comité sont encore possibles. Une jauge des 50% de la capacité d’accueil de la salle est fixée et les consignes sanitaires doivent être scrupuleusement respectées.


Les missions extérieures (continent et international) sont annulées.

Les déplacements pour des formations professionnelles sont annulés.




Aides et soutien

Des soutiens psychologiques assurés par des professionnels qualifiés peuvent vous apporter une écoute attentive : Espaces d’Accueil et d’Écoute MGEN, numéro vert gratuit : 0805 500 005, disponible de 8h30 à 18h30 du lundi au vendredi.


En cas de besoin, vous pouvez contacter :




Formation

L’ensemble des enseignements se feront en distanciel. Les concours nationaux (par exemple le CRFPA) sont maintenus et pourront se tenir en respectant un protocole sanitaire strict.

Les Directeurs de composante travaillent à de nouveaux scenarii concernant les enseignements pratiques et les modalités relatives aux examens et contrôles continus.

La Direction des Systèmes d’Information est en lien constant avec les équipes pédagogiques afin de déployer rapidement des outils et solutions numériques permettant de délivrer dans les meilleures conditions possibles nos enseignements.

Le confinement peut engendrer auprès de nos étudiants un certain nombre de problématiques : isolement, précarité numérique ou financière, décrochage,… Comme au printemps dernier, je vous demande à nouveau d’être attentif à la situation de vos étudiants afin de repérer un quelconque mal être et d’en informer la cellule de soutien.


Les stages et alternances peuvent avoir lieu pendant le confinement.

Concernant les stages, dès lors que la structure d’accueil en stage considère que la mission confiée au stagiaire ne peut être effectuée à distance, le stage peut être accompli en présentiel au sein de la structure d’accueil. Les étudiants stagiaires sont alors autorisés à se déplacer entre leur domicile et lieu de leur stage. Il se munissent pour cela d’un justificatif de déplacement professionnel dûment rempli par la structure d’accueil, ainsi que d’un titre d’identité.

Les stagiaires dont le stage est prévu dans les laboratoires et unités de recherche de l’Université de Corse peuvent y être accueillis, si leur stage ne peut être effectué à distance.

L’apprentissage est régi par les règles définies par l’Université pour la partie pédagogique (enseignements en distanciel) et par celles de l’entreprise pour la partie professionnelle (télétravail ou présentiel selon la nature de la mission confiée à l’étudiant alternant).




Accès aux Services universitaires

Les usagers doivent être reçus sur rendez-vous ou convocation lorsque les démarches ne peuvent être effectuées à distance. Rappelez dans vos échanges préalables que le port du masque est obligatoire dans les locaux de l’Université ainsi que dans les espaces extérieurs .

Pour information, les étudiants devant se rendre à l’Université doivent pouvoir justifier leur déplacement en se munissant d’une attestation dérogatoire, d’une pièce d’identité et d’un justificatif émanant de l’établissement (convocation, mail de confirmation de rendez-vous).


La Bibliothèque Universitaire est fermée au public mais propose un service de "drive" dont les modalités sont disponibles en cliquant ici. Les salles de consultation seront prochainement ouvertes sur rendez-vous et en respectant un protocole sanitaire strict.

Les ressources en ligne restent accessibles en permanence.


Le CROUS maintient un service de restauration sur le Campus Grimaldi via un dispositif de vente à emporter. Des informations supplémentaires figurent sur le site web, la page Facebook et le compte Twitter du CROUS de Corse.


Le Fab Lab de l’Université de Corse, situé au Palazzu Naziunale, est fermé au public.


Le Spaziu universitariu est fermé au public jusqu'à nouvel ordre. Certains des rendez-vous prévus sont proposés en vidéo, reportez-vous à la programmation.




Contacts utiles

Pour toute question relative au Coronavirus :
Contactez le référent COVID de l’Université de Corse : referent-COVID@univ-corse.fr / 06 21 08 60 46

 

Pour toute question RH :
Florence Barbieri, barbieri_f@univ-corse.fr / 04 95 45 01 04 ou drh-covid19@univ-corse.fr
Correspondant Handicap, Fanny Busson,  busson_f@univ-corse.fr / 04 95 45 00 83

 

Vous êtes personne contact, vous présentez des symptômes ou vous avez été testé positif au Coronavirus :
Contactez votre responsable administratif et le référent COVID de l’Université de Corse : referent-covid@univ-corse.fr / 06 21 08 60 46











Coronavirus : FAQ à destination des personnels